4)

1987 – L'improvisation dans les musiques de tradition orale
Selaf, 274 pages + cassette d'exemples musicaux renvoyant aux analyses du livre.

Edition d'un ouvrage collectif réalisé à l'occasion de la double création du Séminaire européen d'ethnomusicologie et de la Société française d'ethnomusicologie. Responsabilité du projet, conception, coordination et rédaction d'articles généraux. 

 

Improvisation dans les musiques de tradition orale 

Résultat de deux séminaires européens d'ethnomusicologie (Cologne, 1983, Tours 1984), cet ouvrage a également un rôle fondateur pour la Société française d'ethnomusicologie. Il regroupe les points de vue de nombreux chercheurs français et étrangers sur un thème qui n'avait jamais donné lieu à une publication de cette ampleur.
Le livre est en deux parties. La première décrit les conditions favorisant - ou entravant - les conduites musicales improvisées (analyse du contexte social), et d'autre part dégage un certain nombre de notions de musicologie générale indispensables à l'étude de l'improvisation (définition et champ couvert par le concept, discussion de la notion de modèle et des relations que tout énoncé inédit entretient avec lui). La seconde rassemble dix-neuf études portant sur des répertoires variés (musiques tribales d'Afrique, expression savantes d'Orient, musiques populaires d'Europe). La plupart des analyses ont recours à des transcriptions ou à des diagrammes destinés à mettre en évidence, pour un répertoire donné, la part de “plasticité” laissée à la forme musicale et au système qui la régit. Ces études sont complétées par une cassette d'illustrations sonores venant à l'appui de chaque démonstration.
 
< Précédent   Suivant >